Le vernis semi permanent renforcé : la nouvelle alternative ?

Le vernis semi-permanent renforcé se positionne comme une alternative au vernis semi-permanent et la pose d’extensions en gel. Pourquoi ? Car il permet de garder la forme naturelle de l’ongle tout en ayant une belle manucure qui permettra de cacher les légères imperfections. Vos mains seront alors formidablement mises en valeur. Perso, j’en suis fan et c’est pour cela que je vous en parle ! 🙂

Le vernis semi-permanent renforcé convient à celles qui ont des ongles mous, striés dans la longueur et/ou fragiles. Il peut ainsi permettre de leur redonner une jolie forme. Ainsi, si vous avez un ongle qui est plus plat que les autres, qui ne dispose pas d’apex (la partie bombée) , le vernis semi-permanent renforcé est l’une des solutions à envisager. Le renfort du vernis semi-permanent se fait tout simplement, à l’aide d’une base à viscosité très épaisse et qui a été conçue pour faire des renforts. Vous pourrez ainsi vous aussi avoir une manucure parfaite :-).

Comment faire un renforcement semi-permanent ?

semi permanent renforcePour faire un renforcement avec un vernis semi-permanent il y a 4 étapes à respecter, comme pour la pose d’un vernis semi-permanent classique.

1. Phase préparatoire

  • Procéder à la désinfection des mains avec de l’alcool (règle d’hygiène de base)
  • Nettoyer les cuticules : prendre un émollient pour repousser plus facilement les cuticules à l’aide d’un repousse cuticule. L’émollient les ramollit et permet ainsi de décoller toutes les petites peaux collées à l’ongle. Le nettoyage sera beaucoup plus propre.
  • Coupez les peaux mortes délicatement autour de l’ongle à l’aide d’une pince à cuticule (pince à envies). Notez que pour réaliser cela il est impératif d’être diplômée d’un CAP Esthétique. Sans cela, vous n’avez pas légalement le droit de le réaliser à titre professionnel. A titre personnel, cela vous est donc fortement déconseillé. Si cela est mal réalisé, les risques sont importants : saignements, panaris, infections…
  • Limez les ongles selon la forme attendue : mettre les mains côté à côte pour vérifier si les ongles sont de même longueur et même forme des 2 cotés. Sachez également que retourner votre main peut également vous permettre de voir si la forme est correcte.
  • Passez le bloc polissoir : c’est une étape très importante pour matifier tout l’ongle afin que les produits puissent bien accrocher ensuite. Il faut matifier partout : au plus près des cuticules et au plus près des bourrelets sur les cotés.  S’il reste une zone d’ongle brillante il risque d’y avoir des décollements.
  • Dépoussiérez en dessous et au dessus de l’ongle avec une brosse silicone

Étapes optionnelles mais hautement recommandées :

  • Appliquez un nail prep : c’est un déshydratant (cleaner) qui permet d’assécher le gras des ongles ce qui rendra vos ongles plus mats. Il sèche à l’air libre. Le nail prep nettoie la plaque et retire les traces de poussière qui peuvent rester. Déshydrater l’ongle va permettre une meilleure accroche du produit.
  • Appliquez un primer sans acide : il va laisser agir comme un scotch double face qui va permettre une meilleure adhérence entre l’ongle et la base semi-permanent. Veillez à ne pas toucher la peau en l’appliquant.

L’avantage de ces produits est qu’ils vont permettre d’avoir une pose qui va avoir une meilleure tenue et un vernis permanent qui tiendra plus longtemps. Je vous recommande les produits de la marque Nail Indigo.

2. Pose de la base semi-permanent renforcé

  • Posez la base (Protein base Indigo ou Base repair de Nails company) : il faut absolument une base à viscosité très épaisse et faite pour faire des renforts ou des mini rallongements. Au départ, la base se pose comme un semi-permanent classique : pose de la base en la mettant près des cuticules et en redescendant sur les 2 côtés de l’ongle sans toucher les peaux (très important). La différence avec une pose normale est que pour un semi-permanent renforcé va mettre plus de matière.
  • Mettre une couche supplémentaire sans avoir catalysé. On remet un petit peu de matière en épaisseur afin de créer une base plus épaisse que d’habitude.
  • Créer un mini bombé sur l’ongle en prenant une boule de base à poser sur l’endroit de l’apex, là où l’ongle doit être plus bombé qu’ailleurs. Déposer la boule de base, décharger le pinceau dans le flacon et ramener tout doucement un petit peu de matière vers le cuticule et sur les cotés de l’ongle. Il faut y aller doucement et ne pas mettre trop de matière sur les cotés. L’apex doit rester placée au bon endroit avec peu de matière au bout et sur les cotés de l’ongle. Regarder l’ongle de coté pour que ça fasse un joli dénivelé et pas de boule au bout de l’ongle. Si le geste n’est pas très maitrisé ou que cela a mis trop de temps, retourner quelques secondes le doigt pour que la la base soit bien au bon endroit et catalyser 60 secondes.
  • 2 possibilités :
    • ça a fonctionné > on passe à la pose de la couleur
    • il y a un raté (exemple : bourrelet au bout de l’ongle) : sachez que ces bases peuvent se dégraisser (avec coton de cleaner) et limer (lime à grains fins 180) pour limer le petit bourrelet et retirer l’excédent de base pour pouvoir former un joli dénivelé et retirer l’excédent de base. Attention à ne pas limer l’apex pour ne pas perdre tout le renfort et il faudra tout recommencer.
  • Passez le bloc polissoir sur l’intégralité de l’ongle pour le matifier entièrement sans oublier de le dépoussiérer.

Le renfort est désormais fait avec un bombé discret. Pas besoin de mettre trop d’épaisseur pour avoir un ongle renforcé et bien plus dur qu’un semi permanent normal.

semi permanent renforce3. Pose de la couleur semi-permanent renforcé

Une fois le renfort fait il faut effectuer la pose de la couleur. Rien ne change d’une pose de semi-permanent habituel. Deux couches sont nécessaires :

  • Première couche : selon l’épaisseur du vernis mettre en couche fine et bien étirer la matière (surtout si par exemple il y a beaucoup de paillettes). C’est le même protocole à appliquer pour la couleur que pour la base. Décharger un peu le pinceau sur l’ongle, remonter tout doucement la matière vers la cuticule sans former de petits bourrelet avec la matière vers la cuticule. Il faut surtout que ça soit la même épaisseur sur toute la surface de l’ongle. Se rapprocher au plus près des bourrelets sur le coté et redescendre le pinceau vers le bas pour border le bout de l’ongle. Catalyser pendant 60 secondes.
  • Deuxième couche : elle est mise comme la première mais un peu plus en épaisseur afin d’apporter l’opacité à la couleur.

En résumé, la première couche permet d’avoir une couleur uniforme afin d’avoir une pose sans problème au niveau des pourtours. La seconde couche apporte de l’opacité à la couleur. Quelque soit le semi permanent chois il y aura toujours deux couches.

  • Procéder à une catalyse pendant 60 secondes.

4. Application du top

  • Prenez un top sans résidus de préférence car ils sont brillants et sont souvent plus résistants que ceux avec résidus. Le top doit être posé en couche moyenne c’est à dire ni trop fine ni trop épaisse. Catalysez ensuite 60 sec voir un peu plus pour avoir encore plus de brillance.
  • Appliquez l’huile de cuticule sur le tout le pourtour des ongles (surtout pas sur l’ongle afin de ne pas le matifier). Cela permet de bien hydrater la peau, d’avoir un rendu plus esthétique. Réaliser un massage pour bien étaler l’huile.

Après tous ces explications, ce que je vais vous dire va peut-être vous surprendre. Je préfère faire mon semi-permanent renforcé avec une manucure professionnelle. Je le fais d’ailleurs aussi bien la pose que la dépose. Pourquoi ? Parce que pour l’avoir fait une fois toute seule j’ai eu une mauvaise expérience et j’ai cru à tort que le semi-permanent était dangereux pour mes ongles. J’ai renouvelé l’expérience en institut et mon avis a changé du tout au tout.Néanmoins, je peux comprendre que certaines aient envie de le réaliser seule. Un semi-permanent renforcé (ou non) à tout de même un prix. C’est un coût à prévoir d’autant plus si vous comptez le faire régulièrement. Certaines aussi préfèrent le faire elle-même car elles aiment ça, tout simplement. D’autres préféreront le faire avec une professionnelle et réaliser le remplissage semi-permanent seule.Même si vous ne comptez pas le faire seule je vous conseille de bien avoir en tête ces étapes car cela va vous donner des précieuses indications sur ce qui doit être réalisé. Certaines sont terriblement déçues par la pose du vernis et les conséquences ensuite sur leurs ongles. Malheureusement c’est souvent lié à un acte mal réalisé. N’hésitez pas à poser des questions à celle à qui vous allez confier vos ongles pour savoir si elle maîtrise son sujet. 

F.A.Q / Foire aux questions

 

Quelle est la différence entre un semi-permanent et un semi-permanent renforcé ?

La procédure pour réaliser un semi-permanent classique ou semi-permanent renforcé est la même. En fait, ce qui va changer c’est votre base. Le semi-permanent dit classique est une technique qui est destinée à celles & ceux qui ont des ongles qui sont en bonne santé et ont une base saine. Cela signifie donc qu’ils n’ont pas stries ou de défauts apparents et qui seront toujours visibles après une pose de vernis semi-permanent. Parce qu’au final, c’est ce qui pose parfois problème aux personnes qui ont envie d’une belle finition.

Dans un tel cas, votre ongle a donc un défaut à combler. C’est la technique de semi-permanent renforcé qui permet de le faire. La base rubber qui sera mise aura une texture plus épaisse que le semi-permanent classique. Cela permettra ainsi d’égaliser l’ongle et il aura cet effet manucure parfaite tant recherché !

Comment renforcer ses ongles après du semi-permanent ?

Si vous constatez que vos ongles ont besoin d’être renforcés, il faut effectuer un soin. Certaines marques ont même des kits prêts à l’emploi permettant de les hydrater, les aider à (re)devenir plus fort, rapidement. Il s’agit généralement de l’application d’un sérum qui contient de la kératine. Le sérum est appliqué grâce à un massage quotidien ongles et cuticules.

Prenez également soin de prendre les produits les moins chimiques possibles, j’évite par exemple les durcisseurs contenant du formaldéhyde car il est irritant et asséchant.

Pour les adeptes des huiles essentielles ou des huiles végétales, sachez qu’il est également possible de les utiliser pour soigner vos ongles abîmés, aider vos ongles à la reconstruction afin qu’ils aient une nouvelle protection et retrouve leur éclat.

Quelle fréquence entre deux poses de vernis semi permanent  ?

Alors sur ce sujet, vous verrez qu’il y a deux écoles : la première pour laquelle il faut absolument faire respirer ses ongles entre deux poses de vernis semi permanent et la seconde pour laquelle un ongle ne respire pas car c’est une matière morte, il n’a ni système vasculaire, ni nerfs, il n’y aurait donc aucune raison de laisser passer un certain temps entre deux poses. Mais alors, qui a tort, qui a raison ?

Des études ont été réalisées et l’un des problèmes serait l’exposition fréquente aux lampes UV utilisées pour la pose de vernis semi-permanent. Il serait donc raisonnable d’effectuer des pauses entre deux poses. Cela permettrait aux ongles et à la peau de récupérer de l’exposition aux rayons UV et de potentiellement réduire les risques associés. 3 facteurs de risques ont été identifiés : l’âge précoce de l’exposition (en moyenne à 20 ans), la fréquence rapprochée de l’exposition (en moyenne 5 à 6 fois par an) et l’utilisation continue des lampes sur plusieurs années. Une étude préconise à ce titre d’appliquer un écran solaire avec une protection UVA pendant environ 20 minutes avant d’utiliser les lampes UV/LED.

Notez aussi que ce qui va influer sur l’état de vos ongles c’est aussi la qualité de la prestation effectuée et des produits utilisés. Ils jouent un rôle crucial dans la manière dont le vernis semi-permanent affecte la santé de vos ongles. Un vernis semi-permanent de qualité, appliqué correctement par un professionnel compétent, devrait minimiser les risques de ramollissement excessif de l’ongle. En effet, les produits de qualité sont formulés pour assurer une adhérence appropriée sans compromettre la santé des ongles

Enfin, il est essentiel d’être à l’écoute de son corps, en particulier de ses ongles. Si tu observes que tes ongles sont fragiles, cassants, ou si tu ressens une sensation de fatigue, il est alors recommandé de prendre une pause et d’opter pour une cure de repos d’une durée minimale de 3 à 4 semaines. Cette période de repos permettra à tes ongles de récupérer de l’exposition aux produits et aux procédures, favorisant ainsi leur santé globale. De la même façon, il se peut que le fait de maintenir les ongles recouverts pendant une période prolongée augmente temporairement leur taux d’hydratation, les rendant mou et fragiles. Cependant, une fois le vernis retiré, l’équilibre d’hydratation devrait normalement se rétablir rapidement, généralement en quelques jours, et les ongles retrouveront leur dureté habituelle.

D’une manière générale, il est recommandé de laisser les ongles se reposer périodiquement. La fréquence peut varier en fonction de la personne, de la qualité des produits utilisés, et de la manière dont les ongles réagissent au traitement. Par exemple, ils peuvent devenir fragiles et secs en raison de l’exposition régulière à des produits de beauté et à des procédures cosmétiques. Alterner entre des périodes où vous utilisez du vernis semi-permanent et des périodes où vous laissez vos ongles au repos est une pratique saine. Pendant les pauses, assurez-vous de fournir une hydratation adéquate à vos ongles et cuticules, et éventuellement de leur donner un traitement nourrissant pour les renforcer.

Autres articles liés à ce sujet :

About the author
bellesanseffort

Laisser un commentaire